Tour d'horizon rapide Toujours à court de temps et, parfois, d'inspiration, on a encore pas eu le courage de rédiger autant de chroniques qu'on a lu de poches ces derniers jours ; le tour d'horizon n'en sera que plus rapide pour vous (pour autant que vous acceptiez de vous fier aux commentaires succints qui vont suivre)...

Avant tout, surveillons la série de rééditions des oeuvres de Jack London dans l'excellente collection Libretto, chez Phébus, entreprise sous la direction de l'un des grands spécialistes français de l'américain, Noël Mauberret. La série devrait comprendre une vingtaine de volumes et s'étaler sur plusieurs années.

Ne manquez surtout pas chez J'ai Lu, dans la collection "Nouvelle génération", le formidable "Sous le cul de la grenouille", premier roman de l'un des meilleurs jeunes auteurs britanniques de ces dernières années, Tibor Fischer, dont on a pu lire le dernier paru, "Le vase communicant", dans la collection "Nouvelles Angleterres" chez Balland : un voyage dans la Hongrie communiste avec les joueurs d'une équipe de basket appelée Locomotive, qui traverse le pays dans leur Pullman fabriqué sur mesure pour la Waffen SS durant la seconde guerre mondiale... Fischer, lui-même fils de deux basketteurs immigrés, prouvait déjà un sérieux talent, une langue délirante et offrait quelques uns des paragraphes les plus drôles qu'on ait lu depuis longtemps. Dans la même collection, notons "Les bébés de la Consigne automatique" de Murakami Ryû, roman choc de l'une des chefs de file de la littérature japonaise moderne, racontant l'histoire de Hashi et Kiku, deux bébés abandonnés dans une consigne de gare... "La femme appuya sur le ventre du bébé et pris le petit sexe dans sa bouche. Il était plus fin que les cigarettes américaines mentholées qu'elle fumait d'ordinaire, et avait un goût de poisson cru. Elle leva la tête pour voir si le bébé pleurait et s'aperçut qu'il ne bougeait plus".

Superbe "Coup du sort" de William Trevor chez 10/18, l'un des meilleurs livres de son auteur, l'une des plus grandes voix de la littérature irlandaise ; chez le même éditeur, les fameuses nouvelles d'Hanif Kureishi, "Des bleus à l'amour", dont l'une, "Mon fils le fanatique", donnera le film que l'on connaît.

Folio réédite deux romans de Jospeh Conrad dans de nouvelles traductions: "Un paria des îles" et "La Folie-Almayer" ; ne manquez pas l'excellent recueil de nouvelles de Ian McEwan ("Sous les draps") ni le "Chaos" de Marc Weitzmann ; la collection publie également ces prochaines semaines "Naissance des fantômes" de Marie Darrieussecq et "Outre-manche" de Julian Barnes.

Les éditions de l'Aube publient dans un format poche deux textes de Cornelius Castoriadis : le premier, "Post-Scritpum sur l'insignifiance", reprend un entretien réalisé en novembre 1996 avec Daniel Mermet pour France Inter ; le second, plus important, réunit quatre passionnants dialogues du philosophe avec un biologiste, un mathématicien, un psychanaliste et un poète, marquant sa détermination à "penser tout le pensable", "sciences exactes et sciences cognitives devant avoir le même objectif : aider les êtres humains à devenir les plus autonomes et les plus créateurs possibles".